Dossier de l'art n° 92
Les riches heures de la soierie lyonnaise

N° 92 - décembre 2002/ janvier 2003

9,00 €

Epuisé

ISSN : 1161-3122

-Lyon et la soierie, à travers les siècles -Le renouveau de la soierie lyonnaise au XVIIIe siècle -Un domaine méconnu : le vêtement liturgique au XIXe siècle -Le Consulat et l'Empire, un âge d'or inégalé -La Restauration et la Monarchie de Juillet -Au XIXe siècle : la suprématie lyonnaise -Soierie et mode : une nouvelle forme de luxe -Lexique technique

Sommaire

Lyon et la soierie à travers les siècles

Lorsque l'on parle de la "Fabrique" lyonnaise, c'est toute l'activité des métiers de la soierie à Lyon qui est alors évoquée, depuis les foires de la fin du XVe siècle jusqu'à aujourd'hui. En tous temps, elle a su rebondir, malgré les crises, grâce à ses innovations techniques et à son adaptation à des modes parfois passagères. Elle reste également marquée, à la fois par l'empreinte de ses grands "créateurs", et par celle des hommes qui dirigèrent la France et qui ont encouragé et protégé avec persévérance l'industrie textile lyonnaise, notamment par des commandes de grande envergure.

Auteur : Guy Blazy Par

Magazine : Dossier de l'art n° 92 Page : 4-13

La soierie lyonnaise au XVIIIe
Le vêtement liturgique à Lyon au XIXe
Le Consulat et l'Empire
La Restauration et la Monarchie de Juillet
La suprématie lyonnaise au XIXe
Soierie et mode : une nouvelle forme de luxe

Vous aimerez aussi

Reliure Dossier de l'Art

Reliure Dossier de l'Art

1 reliure - 19,00 €

19,00 €

Acheter