Dossier de l'art n° 44
Le faste des ducs de Bourgogne

N° 44 - Décembre 1997/Janvier 1998

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Epuisé

ISSN : 1161-3122

L'art à la cour des ducs de Bourgogne Le règne des grands ducs de Valois s'étend de 1364, date à laquelle Philippe le Hardi, fils du roi Jean le Bon, devient duc de Bourgogne, à la mort de Charles le Téméraire en 1477. Leur domaine comprenait outre l'ancien duché et le comté (Bourgogne et Franche-Comté actuelles),les provinces jusqu'alors sous la dépendance des comtés de Flandre, réunies à la Bourgogne par le mariage de Philippe le Hardi avec Marguerite de Flandre. Les Valois avaient le goût du faste. Sous leur règne et grâce à leur mécénat les arts connurent une période éblouissante non seulement la sculpture avec la célèbre école bourguignonne et son chef de file Claus Sluter, la peinture avec les plus grands artistes flamands du XVe siècle – le Maître de Flémalle, Van Eyck, Van der Weyden et leurs disciples –, mais aussi l'enluminure qui connut alors son âge d'or en France et en Bourgogne, les tissus précieux et la broderie. Les ducs avaient constitué l'une des plus prestigieuses collections de tapisseries d'Europe. L'Apocalypse de Bourgogne surpassait le chef-d'œuvre d'Anjou. Leur trésor est aujourd'hui dispersé dans les musées d'Europe et d'Amérique, séparé du brillant contexte de la Cour bourguignonne qui l'a vu naître. L'objet du présent dossier est de faire revivre ce grand moment de l'art occidental.

Sommaire

Les ducs Valois et le duché de Bourgogne
La commande
La construction civile à Dijon au temps des Grands Ducs
La peinture en Bourgogne sous les ducs Valois

La sculpture

Est-il un couple princier de la fin du Moyen Age dont nous soit parvenue une image empreinte de plus de présence, de plus de grandeur que l'éternelle prière de Philippe le Hardi et de son épouse Marguerite de Flandre au portail de la chartreuse qu'ils ont fondée à Champmol, près de Dijon, en 1384 ?

Auteur : Jugie Sophie

Magazine : Dossier de l'art n° 44 Page : 46-63

La plus riche et noble librairie du monde
L’Armorial de la Toison d’Or
Iconographie de la Toison d’or à la Bibliothèque municipale de Dijon
Le vitrail au temps des ducs de Bourgogne
Les tapisseries des ducs de Bourgogne
Broderies et tissus précieux à la cour de Bourgogne

Vous aimerez aussi

Dossier de l'Art

-15%*

Dossier de l'Art

ABONNEMENT 1 AN
10 numéros / an

Monographie sur un sujet prestigieux d'histoire de l'art

81 € au lieu de 95 €*

Ajouter au panier
L'Objet d'Art

-15%*

L'Objet d'Art

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros

Version numérique

84 € au lieu de 99 €*

Epuisé
L'Objet d'Art hors-séries

-15%*

L'Objet d'Art hors-séries

6 HORS-SÉRIES
6 hors-séries à paraître

Toutes les plus grandes expositions en France et ailleurs

48 € au lieu de 57 €*

Ajouter au panier
Petit Léonard

-15%*

Petit Léonard

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

Découverte des arts et de notre patrimoine en famille !

56 € au lieu de 66 €*

Ajouter au panier