Dossier de l'Art n° 288
Miroir du Prince

N° 288 - Mai 21

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 9771161312004

Avec le concours exceptionnel du musée du Louvre, le musée Rolin d’Autun et le musée Denon de Chalon-sur-Saône s’associent le temps d’une double exposition estivale pour explorer la commande artistique des hauts dignitaires gravitant autour du duc de Bourgogne. Entre 1425 et 1510, au temps de Philippe le Bon et Charles le Téméraire, les hauts fonctionnaires œuvrant au bon gouvernement des pays méridionaux du duché ont assis leur réussite sociale en imitant le prince dans la commande d’œuvres peintes ou sculptées, d’enluminures, d’objets ou encore de tapisseries, s’adressant aux artistes travaillant pour la cour ou à des suiveurs moins renommés mais de grand talent, tel Antoine Le Moiturier. Ce numéro du Dossier de l’Art, publié en partenariat avec les deux musées, retrace ces grandes heures du mécénat bourguignon et revient sur les principaux chefs-d’œuvre auxquels elles ont donné naissance.

Articles

Avant-propos
Le duc, la cour et les hauts dignitaires
Le duché de Bourgogne au XVe siècle
Les pas d'armes dans la Bourgogne des ducs
Les usages de l'emblématique à la cour de Bourgogne
Nicolas Rolin
La Vierge au chancelier Rolin
Le Christ de pitié de l'Hôtel-Dieu
La Tenture aux tourterelles
La Vierge Bulliot
Le cardinal Jean Ier Rolin
La cathédrale Saint-Vincent et son cloître retrouvé
La Cardinale, chapelle de Jean Rolin
Jean Chevrot
Le Retable des Sept Sacrements
La famille de Clugny
La chapelle dorée de la cathédrale d'Autun
L'exquise Annonciation
L'hôtel de Clugny
Jean Germain
Notre?Dame-de-Pitié
Le Maître de Jean Germain
Antoine de Lonhy
Michel de Chaugy
Le Retable de la Passion d'Ambierle
Actualités

Itinéraire en Bourgogne-Franche-Comté. Au fil des églises

Jean sans Peur (1371-1419) scelle l’union des « deux Bourgognes » en héritant du duché de son père Philippe le Hardi en 1404, puis des comtés de Flandres, d’Artois et de Bourgogne de sa mère Marguerite de Flandres en 1405. De part et d’autre de la Saône, qui fut un temps la frontière entre les deux territoires, les richesses artistiques de plusieurs églises de Bourgogne-Franche-Comté témoignent encore aujourd’hui du mécénat et des réseaux des grands dignitaires de la cour ducale à la fin du Moyen Âge. Suivez-nous dans ce parcours choisi.

Auteur : Sabrina Dalibard - Fabien Dufoulon

Magazine : Dossier de l'Art n° 288 Page : 68-75

Visite. Châteauneuf, miroir de Philippe Pot ?
Découvertes. À la recherche du jubé du cardinal Rolin
Découvertes. Les vestiges du caveau de Nicolas Rolin

Vous aimerez aussi

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

RAPHAËL À CHANTILLY – Le maître et ses élèves

Les Carnets de Chantilly

19,50 €

Découvrir
 LE JAPONISME ARCHITECTURAL EN FRANCE

LE JAPONISME ARCHITECTURAL EN FRANCE

(1550-1930)

69,00 €

Découvrir
LA POUDRE DE BEAUTÉ ET SES ÉCRINS

LA POUDRE DE BEAUTÉ ET SES ÉCRINS

Un siècle de poudriers (1880-1980)

25,00 €

Découvrir
L'HISTOIRE DU PORTE-MONNAIE

L'HISTOIRE DU PORTE-MONNAIE

C'est dans la poche !

22,50 €

Découvrir