Dossier de l'Art n° 286
Peintres femmes (1780-1830). Naissance d'un combat

N° 286 - Mars 21

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 9771161312004

En dédiant une exposition aux femmes peintres entre 1780 et 1830, la Réunion des musées nationaux ne sort pas seulement de l’oubli des artistes inconnues du public, placées ici aux côtés de leurs collègues les plus célèbres. Elle prend aussi le contrepied d’une approche qui, ces dernières années, a occulté au profit d’une vision assombrie de la condition des femmes la place que celles-ci avaient réussi à prendre dans la production artistique de leur temps à force d’ambition et de talent.

Articles

L'exposition du musée du Luxembourg. Entretien
Être un(e) artiste au temps de l'Académie
1789-1814. Réorganiser les arts sans l'Académie
Le fameux salon d'Hortense Haudebourt-Lescot
Au cœur de l'émancipation, l'atelier
Le Salon et la génération romantique

Femmes peintres avant la révolution

Devenir artiste ne constituait pas un acte d’émancipation pour une femme en France au XVIIIe siècle. La reconnaissance du talent d’Élisabeth-Sophie Chéron (1648-1711), agréée à l’Académie royale de peinture en 1672, ou de celui de Rosalba Carriera
(1675-1757), agréée en 1720, montre la place qu’elles pouvaient prendre tout à loisir dans la sphère des arts libéraux. C’est plutôt la décision normative de l’Académie en 1770 de limiter à quatre leur nombre dans ses rangs qui créa la nouveauté en les encourageant de fait à cultiver leur art en dehors des cercles officiels. L’ouverture d’esprit propre aux Lumières favorisa alors l’exercice de ces artistes dans des ateliers indépendants qui n’étaient plus forcément ceux de leur père ou de leur époux, mais celui d’un maître choisi et rétribué. Ainsi les pionnières de l’Ancien Régime ouvrirent la voie à la professionnalisation de leur travail et à la présence des femmes peintres sur le marché de l’art.

Auteur : Olivia Voisin - Sidonie Lemeux-Fraitot - Isabelle Mayer-Michalon

Magazine : Dossier de l'Art n° 286 Page : 32-43

Femmes peintres sous la Révolution
Femmes peintres sous l'Empire
Femmes peintres sous la Restauration
Actualités
La croisée des arts. Germaine de Staël, la combattante
Acquisition. Grandes artistes, grandes oeuvres
Le côté des livres

Vous aimerez aussi

Les femmes artistes 1850-1915

Les femmes artistes 1850-1915

Alors que débute l'exposition Berthe Morisot, le musée d'Orsay se propose de mettre en valeur les oeuvres des artistes femmes de ses collections en leur dédiant un accrochage. À cette occasion, Dossier de l'Art se penche sur la difficulté d'être femme et artiste au XIXe et dresse les portraits de femmes, non seulement peintres ou sculptrices, mais aussi photographes, critiques d'art, mécènes ou encore collectionneuses qui ont, de par leur art, leur tempérament et leurs actions, marqué à...

n°270 - Juin 19

9,50 €

Découvrir
MADAME VIGÉE LE BRUN

MADAME VIGÉE LE BRUN

Plus de cent trente œuvres ont été réunies au Grand Palais pour un hommage historique à Élisabeth Vigée Le Brun. Issues pour beaucoup de collections particulières, venues notamment de Saint-Pétersbourg, Florence, Vienne ou New York, elles retracent la carrière prodigieuse de l’une des plus illustres portraitistes du XVIIIe siècle français.

n°232 - septembre 2015

9,50 €

Découvrir
Berthe Morisot

Berthe Morisot

Moins connue que Claude Monet, Edgar Degas et ses homologues masculins, Berthe Morisot s’est pourtant imposée aux côtés des maîtres de l’impressionnisme par ses recherches audacieuses et un certain anticonformisme. En rassemblant près de 80 peintures provenant de grandes institutions internationales et de collections privées, le musée d’Orsay remet en pleine lumière l’oeuvre peint de cette artiste majeure qui a consacré sa vie à l’art.

n°138 - Juin 19

9,50 €

Découvrir
Berthe Morisot

Berthe Morisot

Ce mois-ci, nous avons rendez-vous avec Berthe Morisot, une artiste qui adorait peindre les femmes et les enfants avec beaucoup de poésie. Ensuite cap à l’ouest, pour suivre Noé et Lisa en visite au phare de Cordouan. Avec mes amis Croki et Gomme, nous apprendrons à dessiner un phare, fabriquerons un cadeau pour la fête des pères (mais chut, c’est un secret), découperons des papillons et écouterons une histoire de fées. Oh là l’art, quel beau programme !

n°32 - Juin 19

6,00 €

Découvrir