Dossier de l'Art n° 226
LES TRÉSORS DU MUSÉE NATIONAL DE LA RENAISSANCE

N° 226 - fevrier 2015

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Epuisé
Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 1161-3122

Le château d’Écouen, construit dans les années 1540 par le connétable Anne de Montmorency, figure majeure de la cour de France, sert aujourd’hui d’écrin au musée national de la Renaissance. Des meubles à l’orfèvrerie en passant par les vitraux, les armes et la sculpture, le château abrite des pièces exceptionnelles, reflets d’une époque, de son histoire et surtout de l’incroyable dextérité de ses artistes.

Vous aimerez aussi

MASSÉOT ABAQUESNE. L'ÉCLAT DE LA FAÏENCE À LA RENAISSANCE

MASSÉOT ABAQUESNE. L'ÉCLAT DE LA FAÏENCE À LA RENAISSANCE

Redécouvert au XIXe siècle après une éclipse de plus de trois cents ans, le nom de Masséot Abaquesne incarne aujourd’hui la faïence de la Renaissance française dans sa dimension la plus prestigieuse. Encore partiellement obscur, son parcours est jalonné par les somptueux pavements créés pour de puissants mécènes du royaume et par une vaste production de pièces de forme qui puisent dans le répertoire de la Renaissance bellifontaine. Le musée national de la Renaissance à Écouen lui...

n°239 - mai 2016

9,50 €

Découvrir
Fêtes et crimes à la cour d'Henri III

Fêtes et crimes à la cour d'Henri III

Troisième fils d’Henri II et de Catherine de Médicis, Henri III incarne parfaitement les ambiguïtés de son époque. Souverain mal-aimé, et le plus souvent méconnu du grand public, il a été quelque peu éclipsé par son contemporain et successeur, Henri IV, sur lequel s’est focalisée l’attention des Bourbons. L’exposition organisée au château de Blois, sur les lieux mêmes de l’assassinat du duc de Guise, se propose de réexaminer le règne du dernier des Valois, en mettant...

n°52 - Mai 2010

9,50 €

Découvrir
Le Beau XVIème

Le Beau XVIème

La splendeur du « Beau XVIe » champenois est à découvrir à Troyes, où sont rassemblés quelque quatre-vingt-quatorze chefs-d’oeuvre. Des sculptures majeures provenant des plus grandes collections, du Metropolitan Museum of Art de New York au musée du Louvre, permettent de saisir toute l’importance et la singularité de ce foyer artistique, entre gothique et Renaissance, et à la croisée de l’Italie, des Flandres et de l’Allemagne.

n°42 - Avril 2009

9,50 €

Découvrir
CHEFS-D'ŒUVRE D'ORFÈVRERIE ALLEMANDE

CHEFS-D'ŒUVRE D'ORFÈVRERIE ALLEMANDE

Renaissance et baroque

58,00 €

Découvrir