Dossier de l'art n° 147
Quand Versailles était meublé d'argent

N° 147 - décembre 2007

9,00 €

ISSN : 1161-3122

Le château de Versailles s'est lancé un défi de taille : évoquer, à travers une grande exposition, le légendaire mobilier d'argent de Louis XIV, qui vécut une vie éphémère entre 1661 et 1689, avant d'être intégralement fondu pour cause de guerre. Dossier de l'Art vous propose de découvrir cette singulière histoire, à partir des documents parvenus jusqu'à nous et en évoquant une à une les grandes cours européennes qui conservent aujourd'hui du mobilier d'argent. Viennent compléter ce numéro quatre visites de palais européens : le château de Dresde, la Résidence de Munich, le palais Het Loo et le château de Rosenborg.

Sommaire

Quand Versailles était meublé d'argent
Des meubles et des mots

Le mobilier d'argent de Louis XIV

La Grande argenterie de Louis XIV désigne les commandes faites par le souverain à partir de 1664 aux meilleurs orfèvres parisiens pour agrémenter ses résidences temporaires, puis spécifiquement celle de Versailles à partir de 1680. Aujourd'hui entièrement perdue, elle comportait quelque deux cents pièces, de taille impressionnante, savamment ordonnancées dans l'enfilade de salons du Grand Appartement depuis le salon d'Hercule jusqu'à la Grande Galerie.

Auteur : Saule Béatrix

Magazine : Dossier de l'art n° 147 Page : 12-21

Les grandes commandes royales de 1661 à 1689
Un âge d'argent en Angleterre
Guillaume et Mary et les collections royales hollandaises
Meubles d'argent d'Augsbourg pour les cours européennes
Les lustres de George II, roi d'Angleterre
Le trésor d'orfèvrerie des princes Esterházy
Les collections exceptionnelles de la Couronne danoise
Les techniques du mobilier d'argent
Le château de Dresde
Le palais Het Loo
La Résidence de Munich
Le château de Rosenborg et le faste des rois danois

Vous aimerez aussi

Reliure Dossier de l'Art

Reliure Dossier de l'Art

1 reliure - 19,00 €

19,00 €

Acheter