Dossier de l'Art hors-série n° 22
MIRO. POESIE ET LUMIERE

N° 22 - Juin 2013

9,00 €

ISSN : 1161-3122

Durant les trente dernières années de sa vie, Miró, installé à Majorque, ne cessa de créer, d’inventer, d’expérimenter techniques, matériaux, méthodes de création. Cette période d’une grande richesse est évoquée à la fondation de l’Hermitage, à Lausanne, grâce au prêt par la fondation Pilar i Joan Miró de quelque quatre-vingts œuvres, peintures, dessins et sculptures réalisés dans l’atelier que conçut pour lui son ami Josep Lluís Sert.

Articles

« Majorque est la poésie et la lumière »
Majorque, l’atelier rêvé
Les racines d'un peintre stellaire
Chronologie
Les possibilités infinies de la peinture murale

La furie des dernières années

« Plus je vieillis plus je deviens fou, agressif ou méchant », avoua en 1977 Miró, qui affirmait aussi : « Je travaille de plus en plus en transe [...]. Et je considère ma peinture de plus en plus gestuelle. » Les années qui suivirent son installation à Majorque, les toutes dernières surtout, furent celles d’un œuvre où la spontanéité, le geste, voire la brutalité, s’exprimèrent avec une liberté nouvelle.

Auteur : Annie Yacob

Magazine : Dossier de l'Art hors-série n° 22 Page : 26-35

Date : 21/06/2013

L’exploration des techniques et matériaux
Au cœur du « mirómonde »