Dossier de l'Art hors-série n° 22
MIRO. POESIE ET LUMIERE

N° 22 - Juin 2013

9,00 €

ISSN : 1161-3122

Durant les trente dernières années de sa vie, Miró, installé à Majorque, ne cessa de créer, d’inventer, d’expérimenter techniques, matériaux, méthodes de création. Cette période d’une grande richesse est évoquée à la fondation de l’Hermitage, à Lausanne, grâce au prêt par la fondation Pilar i Joan Miró de quelque quatre-vingts œuvres, peintures, dessins et sculptures réalisés dans l’atelier que conçut pour lui son ami Josep Lluís Sert.

Articles

« Majorque est la poésie et la lumière »
Majorque, l’atelier rêvé
Les racines d'un peintre stellaire
Chronologie
Les possibilités infinies de la peinture murale
La furie des dernières années
L’exploration des techniques et matériaux

Au cœur du « mirómonde »

Si dans ses œuvres une dimension abstraite prédomine, Miró a toujours voulu être considéré comme un interprète de la réalité ; une réalité poétique qui lui est propre, comme il en témoigne en 1948 : « Pour moi, une forme n’est jamais quelque chose d’abstrait, elle est toujours le signe de quelque chose. C’est toujours un homme, un oiseau ou quelque chose d’autre. Pour moi, la peinture, ça n’est jamais la forme pour la forme. » Dans les années 1960 et 1970, les images comme les titres de ses œuvres renvoient à ses thèmes et ses motifs de prédilection que sont la femme, le personnage, le paysage, l’oiseau, les astres...

Auteur : Annie Yacob

Magazine : Dossier de l'Art hors-série n° 22 Page : 38-47

Date : 21/06/2013